LE JOURNALISTE PPDA VISÉ PAR UNE ENQUÊTE POUR VIOL APRÈS LA PLAINTE D’UNE ÉCRIVAINE

news-details
France

Selon « le Parisien », une enquête judiciaire pour « viols » a été ouverte cette semaine par le parquet de Nanterre contre l’ex-présentateur du 20 Heures de TF1. Celui-ci « récuse fermement » les accusations contre lui.

Une enquête préliminaire pour « viols » a été ouverte cette semaine à l’encontre de Patrick Poivre d’Arvor, ex-présentateur du JT de TF1, selon des informations du « Parisien » ce jeudi 18 février.

L’écrivaine et youtubeuse Florence Porcel, spécialisée dans la vulgarisation scientifique, accuse le présentateur vedette de l’avoir violée à deux reprises en 2004, alors qu’elle était âgée de 21 ans, et en 2009. Après avoir publié un ouvrage en début d’année, où elle raconte son histoire de façon codée (« Pandorini », éditions JC Lattès), elle a déposé plainte auprès du parquet de Nanterre..

Les faits de 2004 se seraient déroulés dans son bureau de TF1 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) à l’issue d’un journal télévisé et ceux de 2009 au siège de la société de production A Prime Group, selon la plainte consultée par « le Parisien ». Les faits de 2004 sont aujourd’hui prescrits.

« Accusations fantaisistes »

L’écrivaine décrit une relation d’emprise psychologique qui se serait prolongée durant plusieurs années. L’enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la PJ parisienne, toujours selon « le Parisien ». La plaignante n’a pas encore été entendue par la police, a précisé à l’AFP une source proche du dossier. L’enquête préliminaire « en est à ses tout débuts », a précisé le parquet.

Auprès du quotidien francilien, « PPDA » évoque des « accusations qui ne peuvent être que fantaisistes » et annonce avoir saisi son avocat « pour engager les poursuites judiciaires qui s’imposeraient ». Ce dernier, Me François Binet, explique de son côté au « Parisien » que « comme tout justiciable, Patrick Poivre d’Arvor ira répondre aux questions que la justice lui posera mais qu’il ne transférera pas ce dossier dans la presse. »

Patrick Poived’Arvor est « révolté par la manière dont on cherche à l’instrumentaliser pour assurer la promotion d’un roman », a écrit Me François Binet dans un communiqué à l’AFP, précisant que l’ancien présentateur était prêt à être entendu par les enquêteurs, et comptait déposer plainte pour « dénonciation calomnieuse » contre Florence Porcel.

Vous pouvez réagir à cet article