image

LE JURY PORTE SON CHOIX SUR LA CAMEROUNAISE IMBOLO MBUE

image

L’auteure camerounaise Imbolo Mbue reçoit cette année le prix littéraire « Les Afriques » pour son livre Puissions-nous vivre longtemps. Ce prix décerné chaque année par l’association La Cene Littéraire rend hommage aux écrivains du continent et aux afro-descendants.

Le Prix littéraire « Les Afriques 2022 » a été attribué à Imbolo Mbue, pour son roman Puissions-nous vivre longtemps, paru le 4 février 2021 aux éditions Belfond. Le jury a salué un très bon récit, centré sur deux grands thèmes : la déconstruction d’un village par la pollution pétrolière d’une entreprise américaine, et la lutte de ses habitants. « Si l’intrigue se déroule dans une bourgade imaginaire d’Afrique de l’Ouest, le lecteur, lui, pourrait aussi bien la situer en Rdc, au cœur du Bassin du Congo, dans le nord-ouest nigérian, que dans tout le golfe de Guinée, c’est-à-dire partout où les intérêts économiques des multinationales comptent plus que les êtres humains », expliquent un communiqué.

La lauréate Imbolo Mbue, née en 1982 à Limbé, au Sud-Ouest du Cameroun, est une écrivaine camerouno-américaine d’expression anglaise. Puissions-nous vivre longtemps est son second roman, après Voici venir les rêveurs. Elle vit à Manhattan, aux États-Unis. Le Prix littéraire « Les Afriques » a été créé en 2015 par l’association de lecteurs La Cène Littéraire. Il est décerné une fois par an à un(e) écrivain(e) africain(e), ou afro descendant(e) auteur(e) d’une fiction. Et cette fiction doit mettre en exergue une cause humaine, sociétale, idéologique, politique, culturelle, économique, ou même historique, en rapport avec l’Afrique, ou avec sa diaspora.

Le lauréat reçoit un montant de CHF 6’000. et une œuvre d’art du peintre Momar Seck. Par ailleurs, la maison d’édition Flore Zoa achète les droits de l’œuvre primée pour la zone « Afrique francophone » en cas d’accord avec l’éditeur. Le jury, présidé par le professeur Ambroise Kom, était en outre constitué de Bouya Alphoncine, Fassinou Adelaïde, Mars Kettly, Semujanga Josias, professeur titulaire au département des littératures de langue française de l’université de Montréal et le médecine Sime Hortense. La Cène littéraire est une association à but non lucratif, fondée le 1er juillet 2015 par Flore Agnès Nda Zoa Meiltz, avocate camerouno-suissesse, établie en Suisse. La source précise que cette association développe de nombreuses initiatives afin de promouvoir la lecture de la littérature africaine et afro descendante, dont un Prix littéraire : « Le Prix Les Afriques ». « La promotion active des livres à travers différents réseaux de communication, la distribution annuelle de 10 000 livres (roman lauréat du Prix les Afriques) dans les collèges, lycées et universités africaines, la tenue d’une bibliothèque à Yaoundé au Cameroun », note le communiqué.

Adama Aïdara KANTE

28 décembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article