LE M2D EXIGE LA LIBÉRATION DE SES MEMBRES ET MAINTIENT SON APPEL À LA RÉSISTANCE

news-details
MODIFICATION DU CODE PÉNAL

Le M2D réagit à l’arrestation de Kilifeu et cie. Dans un communiqué reçu à emedia, le Mouvement de défense de la compagnie s’indigne et exige la libération immédiate de ses membres. Et « informe Macky Sall que toute agression ou torture, de quelque nature que ce soit sur ces militants sera dénoncée auprès des juridictions nationales et internationales ». Aussi, « Le M2D note que Macky Sall persiste dans sa volonté d’instaurer un terrorisme d’Etat au Sénégal, comme c’est le cas dans les dictatures les plus cruelles », souligne le communiqué. Dans lequel, le mouvement réaffirme son opposition farouche à cette loi et maintient son appel à la résistance.

Les membres du M2D arrêtés sont : Nit Doff (Rappeur), Kilifeu (Y’EN À MARRE), Simon Kouka (Y’EN À MARRE), Guy Maruis SAGNA (FRAPP), Aliou Sané (Y’EN À MARRE), Docteur Babacar Diop (FDS LES GUELWAARS), Kentaleb SOW (FRAPP), Mamadou Gadio (FRAPP et Doy Na), Tiger (Y’EN À MARRE), Mbaxan Kandj (Y’EN À MARRE), Cledor Sene (Coalition Le Peuple), Maimouna Bousso, ainsi que de nombreux autres citoyens anonymes.

Vous pouvez réagir à cet article