image

LE MAIRE DE TAMBACOUNDA DÉCLINE SES PRIORITÉS

image

L’éducation, la santé, l’action sociale ou encore la voirie. Ce sont là des priorités de l’équipe municipale de Tambacounda retenues lors de la session d’orientation budgétaire 2023. Le maire, Pape Banda Dièye espère ainsi répondre aux préoccupations des populations.

Le Conseil municipal de Tambacounda s’est réuni ce 26 novembre 2022 à la salle de délibération pour une session d’orientation budgétaire de l’année 2023. Au sortir de cette grande rencontre, le maire de la commune, Pape Banda Dièye s’est adressé à la presse. Selon lui, plusieurs orientations ont été retenues. L’éducation, la santé, l’action sociale et la voirie urbaine restent les priorités du Conseil municipal de Tambacounda. Pour ce qui est de l’éducation, l’édile de la ville a affiché son intention de résorber les abris provisoires mais aussi de réfectionner certaines salles de classe qui sont dans un état de délabrement avancé. Pape Banda Dièye a également ajouté que la santé ne sera pas oubliée, indiquant que « la construction et la réhabilitation de certains postes de santé vont se poursuivre dans la ville ».

À Tambacounda, plusieurs quartiers périphériques sont dans le noir. C’est pourquoi le maire a annoncé qu’il compte les privilégier en ce qui concerne l’éclairage public. « Pour la voirie, un vaste programme de pavage sera mis en place », a assuré M. Dièye. Qui informe aussi que le lotissement est l’une de ses ambitions en 2023. « On a 12 quartiers qui méritent d’être restructurés. On est là-dessus. On a même commencé la restructuration à Diam Weli et Saré Silly. Cette activité sera élargie à d’autres quartiers », a-t-il promis.

Abordant la question de l’autonomisation des femmes et des jeunes, le premier magistrat de la ville souhaite, en 2023, dans le cadre d’un programme avec Sint Niklas, faire une partie du Mamacounda en aménagement des périmètres maraîchers pour permettre aux jeunes et aux femmes de trouver de l’emploi. D’ailleurs, avec le soutien du maire, une société coopérative est née à Tambacounda dénommée Réseau des femmes du Niani de Tambacounda commune.

Ousseynou SOW (Correspondant)

30 novembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article