image

LE MANQUE D’EAU PLONGE LES PÈLERINS DANS UN CALVAIRE INOUÏ

image

Des millions de personnes sont actuellement à Touba pour la célébration du Grand Magal. Mais, l’eau manque dans certains quartiers et les pèlerins sont plongés dans un calvaire inouï. Dans certaines localités, les charretiers se frottent les mains. En effet, la bouteille de 20 litres est vendue jusqu’à 3.000 FCfa. Par la même occasion, on voit des pèlerins avec les bouteilles de 10 litres à la main à la recherche du liquide précieux. En cette période de chaleur, il est difficile pour les milliers de pèlerins de passer le Magal sans eau.

Pourtant, Serigne Mbaye Thiam balaie les doutes. Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, évaluant le dispositif mis en place pour l’alimentation en eau de la ville sainte, avait assuré que des mesures conservatoires vont être prises dans les jours à venir, pour éviter toute pénurie d’eau. À cela s’ajoute les décisions structurelles d’urgence « ordonnées » par le chef de l’État. L’année dernière, il s’est engagé à entreprendre un programme de 23 milliards de F Cfa. Il rappelle que l’entreprise sélectionnée dans le cadre de cet appel d’offres est déjà à pied d’œuvre. « Mais comme ce chantier prend 18 mois, nous avons eu à demander à l’entreprise de prendre des mesures con­servatoires », avait soutenu le ministre.

Cheikh Moussa SARR

15 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article