LE MOTARD QUI A TUÉ SA FEMME ARRÊTÉ

news-details
KAOLACK

Fin de cavale pour Tapha Sall, du nom de ce conducteur de moto-Jakarta accusé d’avoir tué son épouse à coups de couteau, à Kaolack. Le drame s’est produit, mardi dernier, 27 novembre. Le suspect a été cueilli dans la nuit du mercredi au jeudi, par les éléments de la Brigade de recherches du commissariat central de Saint-Louis. Le présumé meurtrier tentait de s’enfuir en traversant la frontière pour se rendre en Mauritanie.

Après son forfait, indique le correspondant de Radio Sénégal, le suspect s’était attaché les services du conducteur de moto-Jakarta qui l’a conduit à Diourbel. De là, Tapha Sall a demandé un coup de main de son oncle, qui lui a facilité le voyage jusqu’à Saint-Louis. Où les deux personnes précitées ont été également cueillies par la police lors de l’opération. Le conducteur de moto-Jakarta qui transportait Tapha Sall, détenait du chanvre indien, rapporte la source.
Les trois individus ont été transférés aussitôt au commissariat central de Kaolack où ils sont interrogés sous le régime de la garde-à-vue.

Vous pouvez réagir à cet article