image

LE NETTOYAGE DE L’ARMÉE SE POURSUIT DANS LE DJIBIDIONE

image

Ça détonne encore dans le nord Sindian, frontalière à la Gambie. L’armée a déclenché des tirs à l’arme lourde dans le Djibidione après que d’anciens éléments de Salif Sadio et de César Atoute Badiate ont commencé à ériger de nouvelles bases.

Depuis hier, très tôt le matin, l’armée pilonne le secteur de Kadialouck et Madiediame. Nos sources expliquent que des éléments déchus de Salif Sadio et Aboughatia (lieutenant de César Atoute Badiate) ont créé une nouvelle base rebelle à Kadialouk. Sanctuaire que l’armée est en train de pilonner. Les hommes du colonel Thierno Ndour ne donnent aucun répit aux combattants qui tentent de reconstituer des bases pour continuer la culture du chanvre indien et la coupe du bois qui servent à financer l’économie criminelle. Très vaste, cette zone du nord Sindian frontalière à la Gambie requiert des moyens humains et matériels conséquents pour le contrôler mais l’armée qui a réussi à déloger Salif Sadio dans cette partie, continue de mettre la pression sur les quelques poches qui continuent de résister.

Suspension temporaire des cours dans les établissements scolaires

Conséquences de la reprise des opérations de sécurisation dans cette contrée, l’inspecteur de l’éducation et de la formation de Bignona 1 a ordonné la suspension temporaire des cours pour 2 jours (mardi 17 et mercredi 18 janvier 2023) des établissements concernés que sont les CEM de Niallé et de Sitoukène mais aussi les écoles primaires situées dans ces localités. Selon plusieurs sources, le corps enseignant a même quitté la zone depuis hier matin et si les bombardements s’intensifient, la population locale risque aussi de fuir la zone. L’année dernière plusieurs écoles de la commune de Djibidionne étaient fermées pendant plusieurs semaines lors du début des opérations de sécurisation. La grande muette était dans la zone ces derniers jours mais c’était pour détruire des champs de chanvre indien.

Assane BA

17 janvier 2023


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article