LE NOUVEAU MINISTRE DAME DIOP ET LES ACCUSATIONS DE DÉTOURNEMENT À DAKAR DEM DIKK

news-details
JUSTICE

A peine nommé ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat, Dame Diop doit déjà faire face à une polémique. Des informations parues dans la presse de ce mercredi, 10 avril 2019, font état d’un détournement de 500 millions F CFA de cotisations dues à l’Institut de prévoyance maladie (IPM), quand il fut Directeur général de la société de transport urbain Dakar Dem Dikk.

Selon des proches du nouveau ministre, ces accusations ne datent pas d’aujourd’hui. En effet, à l’époque des faits, les syndicats de la boîte avaient assigné en justice leur Directeur général d’alors avec des accusations de détournement. Le nouveau ministre Dame Diop « a fourni au tribunal toutes les preuves (extraits de comptes et copies des chèques versés à l’IPM) qui ont attesté que non seulement, il a payé toutes les cotisations sous son magistère mais il a même soldé une partie de la dette qu’il a héritée de son prédécesseur », précise notre source. Après avoir examiné le fond de l’affaire, la justice avait classé le dossier sans suite le 12 juillet 2016. Avant d’être nommé ministre dimanche, Dame Diop occupait les fonctions de directeur général du 3FPT (Fonds de Financement de la Formation professionnelle et technique).

Vous pouvez réagir à cet article