LE PARQUET REQUIERT LE MAINTIEN DE DIOP ISEG EN PRISON

news-details
AFFAIRE DIEYNA BALDÉ

Le procureur de la République s’oppose à la nouvelle demande de mise en liberté provisoire introduite par les avocats du président directeur général de l’Institut supérieur d’entrepreneurship et de gestion (Iseg), Mamadou Diop. Ce dernier, inculpé pour pédophilie, détournement de mineur et corruption de mineur est en prison depuis le 12 mars dernier. Il a été arrêté suite à une plainte de la famille de la chanteuse Dieynaba Baldé, âgée de 17 ans.

Au début de cette affaire, le Directeur de l’ISEG avait battu en brèche toutes les accusations qui lui sont imputées. Mais, il a changé de fusil d’épaule lors de l’audition au fond. Il a reconnu les faits mais rejette avoir contraint la jeune fille. Cette dernière a désisté de sa plainte. Itou pour Diop Iseg qui la poursuivait pour collecte de données illicites et chantage. Mais, malgré les désistements de leurs plaintes respectives, l’action publique, déjà enclenchée par le maître des poursuites, suit son cours.

Vous pouvez réagir à cet article