image

LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LA PRÉPARATION ET LA FOURNITURE DU VACCIN EST AU SÉNÉGAL

image

Une délégation du Partenariat mondial pour la préparation et la fourniture du vaccin contre la Covid-19 séjourne au Sénégal à partir de ce lundi. Selon un communiqué parvenu à notre rédaction, cette mission de trois jours est conduite par Ted Chaiban, coordonnateur principal dudit partenariat, nommé par le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, au rang de sous-secrétaire général, le 17 février 2022. En effet, la mission a pour entre autres objectifs d’échanger avec les plus hautes autorités de l’État du Sénégal sur la préparation du deuxième sommet mondial sur la pandémie de Covid-19 convoquée par Joe Biden, président des États Unis d’Amérique et dont Macky Sall, président du Sénégal est l’un des co-présidents. Il faut dire que l’occasion sera également mise à profit pour faire le point sur les progrès du déploiement de la vaccination contre la Covid-19 au Sénégal.

Il s’agira aussi de discuter de la manière dont le Partenariat mondial pour la préparation et la fourniture du vaccin contre la Covid-19 peut aider le Sénégal à atteindre son objectif de couverture vaccinale contre la Covid-19. Le communiqué renseigne aussi que la visite sera ponctuée par une série de rencontres avec les responsables étatiques et gouvernementaux, avec les partenaires au développement ainsi que les partenaires du COVAX, dont l’OMS, GAVI et l’UNICEF.

Le coordonnateur du programme va également visiter le centre de vaccination et le dépôt du Programme élargi de vaccination (PEV) pour acquérir une expérience directe de la livraison des vaccins Covid-19 dans le pays. Le Partenariat mondial pour la préparation et la fourniture du vaccin contre la Covid-19 (CoVDP) a pour mission de ‘’garantir une riposte mondiale efficace à la pandémie, en appuyant l’identification, la coordination et la mise en œuvre de solutions dans les pays à basse couverture vaccinale. Il coordonne, selon le document, les efforts entre les institutions pour prévoir les besoins en matière de vaccins et fournir une assistance technique et financière pour surmonter les goulots d’étranglement dans la mise en œuvre au niveau des pays.

Cheikh Moussa SARR

9 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article