image

LE PATRON DU PUMA INSTALLÉ DANS SES FONCTIONS

image

Vainqueur de l’élection municipale sous la bannière de la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY), Moussa Sow, a été installé, ce jeudi, dans ses fonctions de maire de Walaldé. La cérémonie a eu lieu à la salle de réunion, sous la présidence du sous-préfet de Cas-Cas.

S’exprimant après son installation, Moussa Sow, rappelle avoir été réélu au soir du 23 janvier dernier par les populations walaldois qui l’ont dit "Moussa Sow Jokku Gollé" c’est-à-dire de "continuer le travail". "J’ai été réélu pour un 3e mandat sans bavure parce que j’ai remporté tous les bureaux de vote. Aujourd’hui, nous avons tenu une réunion avec ceux qui étaient opposés même au maire lors des élections. Toutefois, il y’a eu une belle communion entre les conseillers municipaux et cette réunion nous a permis de mettre sur pied un bureau qui respecte la parité conformément aux instructions reçues au niveau de l’administration", a-t-il déclaré.

Avant de préciser : "après trois mandats, la charge qui m’incombe aujourd’hui est de penser aux jeunes et à tous ceux qui sont autour de moi, que nous avons formé et que nous continuons de former. Ce, pour que Walaldé qui était un gros village qui, il y’a 12 ans, ne disposait pas de grand chose en ce qui concerne les infrastructures et certains équipements mais, nous avons fait des réalisations dans plusieurs secteurs notamment la pêche, l’éducation, la santé, la formation, la sécurité et l’amélioration du cadre du vie. Il y’a eu un changement notoire dans cette commune et je vais continuer le travail pour que cette course vers l’émergence en ce qui concerne Walaldé que je puisse former la relève qui va continuer le travail".

Sur une question de savoir quelles sont les priorités pour ce quinquennat, il a rétorqué qu’après avoir pu doter Walaldé d’infrastructures c’est un peu vers l’économie qu’il va plus se concentrer. "Parce que nous sommes une commune frontalière aux ressources naturelles extraordinaires surtout sur le plan agricole. Nous avons une population paysanne à 99%. Ce sont des paysans, des éleveurs etc. Nous avons ceux qui pratiquent le primaire comme on dit. Notre rôle est de faire en sorte que sur le plan de l’augmentation des revenus qu’il faut inculquer pour permettre aux populations de vivre plus et mieux. C’est dans ce domaine que nous allons attaquer au niveau de l’Agriculture. On envisage de les doter des moto-pompes et de faire de grands aménagements pour faire de Walaldé une zone de production agricole", a-t-il soutenu.

Cheikh Moussa SARR

11 février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article