image

« FAUSSE INTERPRÉTATION DÉNUÉE DE TOUT FONDEMENT » (PDS)

image

La sortie de Doudou Wade a été mal interprétée. C’est la précision du Parti démocratique sénégalais sur le rapprochement supposé avec Macky Sall. Mais c’est aussi une façon de fermer le débat sur un éventuel entrisme.

La sortie de Doudou Wade dans l’émission Grand jury de la Rfm continue encore de susciter des réactions. Elle a d’ailleurs installé un malaise au sein du Parti démocratique sénégalais puisque le lendemain, c’est son « frère » Cheikh Dieng qui, sur Rfm Matin, a démenti tout rapprochement entre Wade et Macky. Et entre-temps, cette sortie médiatique aura animé la presse qui commençait à y voir un spectre d’entrisme.

Pour mettre un terme à ces commentaires, le Parti démocratique sénégalais (Pds) a préféré clarifier les choses. « A la suite de sorties médiatiques de responsables du Pds cette semaine, des organes de presse en ont conclu un rapprochement entre le Parti démocratique sénégalais (Pds) et l’Alliance pour la République (Apr). Il s’agit là d’une fausse interprétation dénuée de tout fondement », lit-on dans un communiqué signé par le Secrétaire général adjoint du parti libéral, Mayoro Faye.

Wade réaffirme son ancrage dans l’opposition
C’est pourquoi, poursuit la source, « le Secrétaire général national tient à réaffirmer l’ancrage du Parti démocratique sénégalais dans l’opposition » et appelle, par conséquent, « au travail et à la mobilisation des militants et sympathisants en perspective des élections législatives prévues le 31 juillet 2022 ». Il exhorte également « tous les membres du Pds à plus de vigilance afin que le parti continue, plus que jamais, d’incarner une alternative crédible au pouvoir actuel ». Ces retrouvailles libérales supposées ont été agitées à la suite du communiqué de Wade qui a lui-même accédé à la demande de Macky Sall de donner son nom au stade de Diamniadio. Il s’en est suivi le débat autour de la formation du nouveau gouvernement et des informations ont fait état de l’ouverture du gouvernement à une partie de l’opposition.

Ndèye Anna NDIAYE

2 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article