LE PLAIDOYER DE MACKY SALL CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

news-details
Nations-Unies

La condition féminine dans le monde interpelle le chef de l’État, Macky Sall. Dans son discours à la 76e Assemblée générale des Nations Unies, ce vendredi 24 septembre, il a déploré la persistance des formes d’inégalité, de discrimination et de violence contre les femmes et les filles.

"Alors que nous venons de célébrer le 25e anniversaire de la déclaration et du programme d’action de Beijing avec l’initiative génération égalité, nous savons que des progrès ont été certes accomplis mais nous mesurons surtout le long chemin qui nous sépare de l’objectif d’élimination de toute forme d’inégalité, de discrimination et de violence contre les femmes et les filles. Il n’est pas acceptable que les femmes et les filles qui constituent la moitié de l’humanité continuent de subir de tels traitements au 21e siècle", a-t-il souligné, indiquant que la question reste "un défi majeur".

Ainsi, a-t-il rappelé, "le Sénégal a criminalisé depuis janvier 2020, les actes de viols et de pédophilie."

Macky Sall d’appeler, pour finir, à "continuer la mobilisation générale en faveur de la protection et de l’autonomisation des femmes mais également des jeunes, y compris par la promotion de finances inclusives et la mobilisation des ressources au titre de la campagne Global Financing Facility, initiée par la Banque mondiale".

Vous pouvez réagir à cet article