image

LE POINT DE VUE DE THIERNO LÔ

image

Allié du président Macky Sall, Thierno Lô ne se voit pas « avoir un intermédiaire » par qui il passerait pour voir ce dernier. « C’est lui qui m’a appelé en tant que leader de parti politique (Alliance pour la paix et le développement) pour renoncer à mes ambitions, de venir l’assister, féconder ce qu’il est en train de faire, (et) l’aider à accomplir sa mission. Donc, je ne me vois pas avoir un intermédiaire par qui je passerai », a-t-il défendu devant le JDD, ce dimanche 16 octobre, sur iRadio. Dans son argumentaire, l’allié du chef de l’État sénégalais n’a pas raté Mahmoud Saleh, directeur de Cabinet du président Macky Sall, de novembre 2020 à septembre 2022, remplacé par Abdoulaye Daouda Diallo.

Il dit : « je passe tout mon temps à amener des compétences auprès du président Macky Sall, moi qui attaque des gens à l’intérieur de la mouvance présidentielle, en leur disant ‘’qu’on ne doit pas trouver des ennemis à un président de la République. On doit aussi éviter les soustractions’’. Mais, il y a des gens qui pensent que le président Macky Sall, c’est leur propriété. Il y a des gens qui ne croient pas en eux-mêmes, qui pensent que quand il y a quelque chose qui brille, cette chose va prendre leur place. Le Sénégalais a l’habitude de dire que ‘’celui-là, si je l’amène, il va prendre ma place’’. Tant que nous aurons cette conception-là, nous n’aiderons pas les présidents parce que nous allons élaguer des compétences. On va créer des verrous autour du président de la République. C’est ça que j’ai toujours combattu. Je suis quelqu’un qui n’est pas un cagoulard, j’ai l’habitude de dire ce que je pense. »

Thierno Lô de poursuivre : « pour parler du ministre d’État, Mahmoud Saleh, je suis entré sur twitter, je suis tombé sur un post du ministre d’État Mankeur Ndiaye, (tressant) des lauriers à Mahmoud Saleh. Il termine par lui dire, ‘’je suis solidaire cher camarade’’. Alors-là, je me suis dit, ‘’je ne peux pas laisser passer’’. Parce que la personne qu’il a décrite est différente de celle de Saleh que je connais. Parce que Saleh, tout le monde sait que c’est lui-même qui sait pris comme quelqu’un qui fait des coups d’État. Comme Thierno Lô n’est pas quelqu’un qui passe par certaines portes pour atteindre le président de la République ou bien pour être sur des listes aux élections locales ou législatives. J’ai un parti qu’il connait très bien. Il connait mon coefficient personnel, mais comme je ne passe pas par cette porte, il a fait des choses qui ont trompé le président de la République et qui ont fait que mon parti a été mis à la périphérie. Il se trouve que les stratégies qu’il fait, c’est des stratégies de destruction. Il ne fait que la gestion des ennemis. Alors ça, je l’ai mis en exergue pour dire que ce n’est pas un bon collaborateur du président de la République. »

Il a tenu à préciser sur le limogeage de ce dernier « qu’il n’interfère pas dans les prérogatives » du président Sall.

Dié BA
Augustin MANDANG (Photo)

16 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article