« LE POINT SERA FAIT SUR L’AUTRE JUMELLE »

news-details
HOPITAL ALBERT ROYER FANN

Adja est décédée à l’âge de 52 jours. L’une des jumelles siamoises opérée à l’hôpital Albert Royer a succombé, trois jours après l’opération de séparation, samedi 22 décembre 2018 à 23h. Selon un communiqué du service hospitalier reçu à emedia.sn, « L’enfant a présenté une complication de sa cardiopathie et est décédée au cours d’une hémorragie digestive massive. Pour rappel, cette dernière avait une malformation cardiaque et un petit foie. Cet organe avait lié principalement les jumelles siamoises ».

Sophie, l’autre jumelle est au 4ème jour après la séparation. « Son état est satisfaisant », souligne le document. Lequel précise que « le point régulier de son état de santé », sera fait.

Après 48 jours de vie, Adji et Sophie nées à l’hôpital de Pikine, ont été opérées avec succès par les professeurs Gabriel Ngom et Marie Ndoye le 20 décembre 2018 à Fann au bout de 6 heures d’opération. Elles étaient liées par le sternum, le péricarde, c’est-à-dire l’enveloppe du cœur, et principalement par les foies, selon les responsables de Albert Royer du Centre hospitalier national universitaire de Fann, l’un des plus grands hôpitaux du Sénégal.

Vous pouvez réagir à cet article