image

« LE POUVOIR SÈME LA TERREUR » (CHEIKH TIDIANE YOUM)

image

À quelques mois des locales, les guides religieux de ce pays se sont adressés aux hommes politiques pour des élections sans violence. Invité du Jury du Dimanche, Cheikh Ahmed Tidiane Youm, responsable national chargé de la stratégie et de la vie politique du PUR et représentant de Serigne Moustapha Sy au sein de la conférence des leaders de la coalition Yewwi Askan wi a accueilli favorablement cet appel : “Ce qu’il faut noter c’est qu’aucun homme politique responsable ne souhaiterait qu’il y ait de la violence. On ne peut développer ce pays que dans la paix. Donc, personne ne peut souhaiter qu’il y ait des conflits, des situations pouvant compromettre la vie de nos concitoyens”.

Néanmoins, il relève que ces violences sont souvent provoquées par le pouvoir. “Ces violences sont liées le plus souvent à des provocations de la coalition Benno Bokk Yaakar, observe-t-il. Que ce soit la situation que vous évoquez tout à l’heure à Tamba avec l’agression du PUR, que ça soit la situation à Ziguinchor, ce sont des militants de Macky Sall qui provoquent voire même agressent l’équipe de Sonko. Le pouvoir sème la terreur, bâillonne les opposants et met la pression sur tout le monde ».

Il a toutefois souligné que son mouvement était prêt à signer un pacte de non-violence mais, faudrait-il, que ce pacte soit respecté par la coalition présidentielle « parce qu’ils nous ont habitués à des provocations ».

Cheikh Moussa SARR
Photo : Pape Doudou Diallo

24 octobre 2021