image

LE PR KASSÉ PLAIDE POUR UN CAPITAL HUMAIN ADAPTÉ A LA TECHNOLOGIE

image

Le capital humain est devenu le nœud du développement économique. Mais, dans un monde où les technologies évoluent de manières exponentielles, avoir des ressources humaines de qualité, formées dans de bonnes écoles, devient une nécessité. Tel est l’avis de l’économiste, Pr Moustapha Kassé. Il était l’un des panélistes lors de la cérémonie de remise de diplômes de l’Institut Supérieur de Finance (ISF) qui s’est tenu, ce samedi 18 novembre, 2021, au King Fahd Palace. Pour l’ancien doyen de la Faseg, « les technologies introduisent des transformations structurelles extrêmement fondamentales et rapides dans le système productif à partir de 3 ruptures : les centres de gravité des richesses qui bougent continuellement, la structure des entreprises où les fonctions de production industrielles sont remplacées par des fonctions de conception et le renversement de la hiérarchie des actifs au sein de toutes les entreprises productives ».

Pour le Directeur National de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), les instituts de formation comme l’ISF jouent un rôle capital dans les enjeux actuels liés aux financements du développement de nos Etats. À l’en croire, la problématique majeure sur la loi de développement économique demeure entière par rapport au financement adéquat du développement, et particulièrement les besoins en infrastructures socio-économiques pour combler l’immense gap en la matière. « Les institutions internationales et experts s’accordent à considérer que si le continent veut combler ses lacunes en matière d’infrastructures, les investissements dans ce domaine devront atteindre 4,5 points du pourcentage du PIB contre 3,5% actuellement. A titre de comparaison, la Chine en dépense 7,5% et l’Inde 5,2% », affirme-t-il.

Pour sa part, le ministre en Charge du Suivi du Plan Sénégal Emergent (MSPSE), Abdou Karim Fofana a estimé que « L’ISF joue une belle partition dans le développement du capital humain et est partie prenante dans la bataille stratégique pour l’acquisition de savoirs et de compétences, en assurant au Sénégal, des ressources humaines de qualité ».

Babacar FALL

19 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article