LE PREMIER PRÉSIDENT DE LA COUR DES COMPTES S’EXPLIQUE

news-details
RETARD DANS LA PUBLICATION DES RAPPORTS

La Cour des comptes a, vendredi dernier, remis, au président de la République les rapports publics 2015, 2016 et 2017. Des rapports qui ont épinglé plusieurs autorités mais qui ont accusé beaucoup de retard dans leur publication. Le Premier président de la Cour des comptes revient sur les retards constatés à cet effet. « Nous avons entendu beaucoup de choses sur ces retards. C’est vrai que nous avons des efforts à faire. Nous en sommes conscients. Mais ces contingences qui sont à l’origine de ce retard sont derrière nous », rassure-t-il.

Les rapports 2018 et 2019 disponibles cette année

Avant d’ajouter : « Nous pouvons vous garantir que durant 2020, nous allons remettre au président de la République et publier les rapports portant sur les gestions 2018 et 2019. Et nous comptons le faire au plus tard le mois d’octobre 2020. Ainsi, on ne parlera plus de retard dans la production des rapports ». D’après lui, lors de son installation en mars 2018, parmi les priorités figuraient celles des retards. « Nous comptons même publier à partir de 2021, les rapports particuliers ce qui serait un très grand pas », indique-t-il avant de rassurer que des dispositions fermes ont été prises pour qu’il n’y ait plus de retard dans la publication des rapports.

Vous pouvez réagir à cet article