image

« LE PRÉSIDENT MACKY SALL NE FERA PAS UN 3E MANDAT »

image

Des jeunes du parti présidentiel de Mbour s’insurgent contre leurs camarades qui affirment que le chef de l’Etat doit briguer un 3e mandat. Ils appellent à laisser Macky Sall choisir le moment de se prononcer sur la question.

Pendant que certains militants de Benno bokk yaakaar (Bby) demandent au Président Macky Sall de briguer un 3e mandat en 2024, d’autres voix s’élèvent dans le camp du pouvoir pour affirmer qu’il n’est pas de ses intentions de le faire. « Le Président a été clair. Il ne fera pas de troisième mandat. Il l’a dit et répété. On doit le laisser choisir le moment pour se prononcer sur la question. Mais je pense qu’il ne va pas briguer un troisième mandat parce qu’il s’est battu pour une démocratie forte. En plus, il a un bilan fort élogieux qu’il laissera à la postérité », a déclaré Omar Dramé. C’est pourquoi, ce responsable des Jeunesses républicaines de Mbour appelle ses camarades à se mobiliser pour « sensibiliser les populations sur les réalisations du pouvoir ».

Une mobilisation qui ne sera pas du tout facile compte tenu du climat de léthargie dans lequel se trouve l’Apr à Mbour. « La jeunesse qui doit jouer le rôle de mobilisation et d’animation est laissée en rade, trahie par ses responsables. Pourtant douze ans durant, nous nous sommes battus corps et âmes pour le parti. Et nous sommes maintenant marginalisés, sans aucun poste de responsabilité. Mais nous devons prendre notre destin en main car 12 ans d’engagement ne doivent pas être vains. Nous sommes l’avenir du pays et du parti. Nous n’allons pas baisser les bras », a martelé Omar Dramé.

Interrogé sur l’agression de la députée Amy Ndiaye, le jeune républicain parle de « comportements indignes ». « Les Sénégalais se sont prononcés librement pour empêcher une majorité mécanique. Mais cette législature est une déception totale. L’Assemblée nationale est un lieu d’expression des idées et des préoccupations des populations. Ce n’est pas un ring où on se donne des coups ni un lieu d’injures et d’invectives. Ce sont des comportements indignes d’un député », a déploré M. Dramé. « Cette Assemblée nationale est pire que les autres. Et je dois dire que l’opposition est responsable de cette situation. Nous avons une opposition violente et manipulatrice qui ne croit qu’à ses intérêts », conclut-il.

Aboubakry KANE (Correspondant à Mbour)

17 décembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article