LE PRÉSUMÉ MEURTRIER D’AHMAD SEYDI ARRÊTÉ : « POURQUOI J’AI TUÉ LE GAMIN... »

news-details
MALIKA

Les limiers du commissariat d’arrondissement de Malika ont arrêté hier, mardi 5 mars, le présumé meurtrier d’Ahmed Seydi, garçon âgé de trois (3) ans, retrouvé mort vendredi dernier, près des filaos de la Plage de Malika. Il s’agit de M. C. Thiam, le boutiquier du quartier, renseigne Enquête dans son édition du jour.
Voisin de la famille de la victime au quartier Darou Salam 6 de la Commune de Yeumbeul Nord, ce dernier a, d’abord, soutenu que l’enfant s’était noyé seul dans l’une des bassines remplie d’eau qui se trouvait dans sa boutique. Et, n’ayant pas pu le sauver et de peur d’être accusé à tort, il a dissimulé le corps sans vie dans un sac de riz avant de le déposer près de la plage, dans la bande de filaos, relate le journal. Lequel indique qu’il a fini par passer aux aveux, en reconnaissant l’avoir lui-même noyé. « J’ai agi de la sorte par vengeance. Si j’ai tué l’enfant, c’est parce que son père m’a jeté un mauvais sort. C’est ce dernier qui est à l’origine de la maladie dont je souffre depuis longtemps », a-t-il déclaré aux enquêteurs.
Agé de 21 ans, confie Enquête, M. C. Thiam sera mis entre les mains du Procureur du Tribunal de Pikine, au terme de sa garde-à-vue, pour homicide volontaire.

Vous pouvez réagir à cet article