image

LE PRÉVENU PARLE D’UN MÉDICAMENT CONTRE LA FATIGUE

image

À Mbour, l’ecstasy prend sa place dans la liste des drogues. Un commerçant a été arrêté et condamné pour consommation de ce produit appelé aussi « Volet » et qui fait des ravages chez les jeunes notamment.

« Volet » continue de faire des dégâts. Il y a quelques semaines, cette drogue très prisée avait fait les choux gras de la presse. Mais ses pilules qui pullulent dans les milieux chics notamment, envahissent aussi Mbour, ville touristique. Ecstasy, son autre nom a été trouvé par devers Ibrahima Samb. Le jeune commerçant interpellé a déclaré qu’il avait acheté ce « médicament » pour soigner une asthénie.

A la barre du tribunal de grande instance de Mbour, il a plutôt comparu pour les faits de détention de drogue. Parce que « Reew » ou encore « impoli », des codes donnés à ce produit n’est pas qu’un simple plaisir plongeant ses consommateurs dans l’extase. C’est un produit prohibé et considéré comme de la drogue. « Quelqu’un m’a trouvé à mon lieu de travail et m’a proposé une tablette de huit comprimés en raison de 2500 FCFA l’unité. C’est l’ecstasy. Il m’a fait croire que c’est efficace pour le "fatiguement" (asthénie). Je ne savais pas du tout que c’était de la drogue », s’est défendu le prévenu. Et il va falloir des arguments plus pertinents pour convaincre le Tribunal. Son avocat vole à son secours. « Mon client est né d’une grande famille que je connais personnellement. Il n’y a personne dans cette famille qui s’adonne à la drogue.

Il pensait avoir acheté un médicament contre la fatigue. C’est pourquoi je demande la clémence du Tribunal pour mon client qui n’a jamais eu maille à partir avec la justice », a plaidé Maître Fall. Ibrahima Samb a été condamné à 15 jours de prison ferme. Loin d’être un médicament contre la drogue, l’ecstasy est une drogue dangereuse qui agit sur le système nerveux central. Le drogué a la sensation d’une jouissance accrue. On comprend alors pourquoi les jeunes le prennent à l’occasion d’événements festifs.

Aboubakry KANE

29 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article