LE PROCÈS D’ASSANE DIOUF RENVOYÉ AU 29 SEPTEMBRE

news-details
Justice

Initialement prévu ce mercredi, le procès de Assane Diouf vient d’être renvoyé au 29 septembre prochain pour plaidoiries. La raison ? Un avocat nouvellement constitué en la personne de Me Thioye a sollicité le renvoi afin de mieux prendre connaissance du dossier. Ce renvoi s’explique, également, par le fait que d’autres avocats étaient absents parce qu’étant en train d’assister Kilifeu et Simon poursuivis pour trafic de visas. Interrogé, le Procureur ne s’est pas opposé au renvoi, mais il a souhaité que ce soit un renvoi ferme. Le tribunal a, finalement, confirmé le renvoi pour le 29 septembre prochain pour plaidoiries.

Pour mémoire, Me Cheikh Koureïchi Ba, avait informé que son client, Assane Diouf, "a été présenté au procureur de Pikine Guédiawaye après une nuit de garde à vue pour destruction du pare-brise d’un particulier avec qui il a eu une altercation lors de son live nocturne, très tard dans la soirée".

D’après l’avocat, "l’automobiliste n’a pas jugé opportun de porter plainte contre l’activiste mais sur ordre de la hiérarchie les policiers qui avaient procédé à l’interpellation des deux hommes sur les lieux ont retenu Assane Diouf qui est poursuivi du chef de destruction du bien d’autrui".

Vous pouvez réagir à cet article