LE PROCÈS DU PRÉSUMÉ MEURTRIER DE FATOUMATA MACTAR NDIAYE S’OUVRE EN JANVIER

news-details
CHAMBRE CRIMINELLE

Trois ans après le meurtre de la vice-présidente du Conseil économique social et environnemental, Fatoumata Matar Ndiaye, le dossier va finalement être évoqué devant la chambre criminelle du palais de Justice de Dakar le 7 janvier prochain.

Selon l’Obs, cette nouvelle est accueillie avec un grand soulagement par les proches de la défunte dont certains auront l’occasion d’être confrontés pour la première fois en audience publique avec le présumé meurtrier.

Pour rappel, le 19 novembre 2016, à la veille de la célébration du grand magal de Touba, le pays tout entier est tétanisé par la nouvelle de la mort atroce de Fatoumata Matar Ndiaye, vice-présidente du CESE. Elle a été égorgée dans sa chambre. Son chauffeur, Samba Sow, arrêté, est accusé du crime odieux.

Vous pouvez réagir à cet article