LE PROCUREUR DE LOUGA REQUIERT 2 ANS DE PRISON CONTRE LE MAÎTRE CORANIQUE

news-details
AFFAIRE DES TALIBÉS ENCHAINÉS

2 ans dont 2 mois ferme. Le procureur de Louga a dressé son réquisitoire contre le maître coranique, Cheikhouna Gueye, attrait devant le prétoire pour violences et voies de faits et mis en danger de personne.

Dans son réquisitoire, le maître des poursuites n’est pas allé par quatre chemins pour insister sur la gravité des faits qui, selon lui, sont inacceptables. Selon le parquet, s’il y avait un incendie dans ce daara, tous les enfants enchaînés allaient être consumés par les flammes. Estimant que les faits ne souffrent d’aucune contestation, il a requis 2 ans dont 2 mois ferme contre le maitre coranique et ses codétenus. Concernant les deux dames impliquées dans la procédure et qui sont poursuivies des faits de complices, elles risquent 2 ans avec sursis. Le procès poursuit son cours et la parole est aux avocats de la défense.

Ce mercredi matin, 2è novembre, le tribunal de Grande instance de Louga a été pris d’assaut dès les premières heures de la matinée par les soutiens du maitre coranique. Des séances de récitals de Coran ont été même improvisées sur place pour prier pour la libération du prévenu. La salle, abritant le procès, s’est révélée trop exiguë pour contenir tout ce monde. Les forces de l’ordre, fortement mobilisées, veillent au grain pour parer à tout débordement ou manifestation.

Vous pouvez réagir à cet article