image

LE REAL MAÎTRE DU CAMP NOU

image

Emedia.sn vous fait vivre les temps forts de ce dimanche de chocs. Cinq grandes affiches à travers l’Europe (Real Madrid-Barcelone, Ajax-PSV, Manchester United-Liverpool, Inter Milan-Juventus Turin, Marseille-PSG). Le clasico espagnol a ouvert le bal.

Toutefois, les choses ont tardé à s’emballer. Le round d’observation tirant en longueur, les supporters friands de sensations, semblent agacés par le rythme calme imposé par les acteurs. Un seul tir est signalé de chaque côté, après 30e minute de jeu.

Alaba, le match idéal pour marquer

Avant l’étincelle David Alaba ! L’arrière gauche autrichien signe son premier but sous le maillot du Real, donnant l’avantage à la Maison Blanche, sur la pelouse du Barça, au Camp Nou.

Après le départ de CR7 vers Juventus puis Manchester United, c’est le premier clasico, comptant pour la 10e journée de Liga, sans Messi et Ramos qui ont rejoint le PSG d’Idrissa Gana Gueye. Les deux acteurs seront de la partie pour le Classique de Ligue 1 dans la soirée, face à Marseille de Payet et Bamba Dieng.
Tirant les conséquences de la première mi-temps, l’entraîneur néerlandais Ronald Koeman effectue un changement, avec la sortie de Mingueza malmené par Vinicius.

Philippe Coutinho, nouvel entrant, s’illustre d’entrée. Le Barça se projette plus rapidement. D’ailleurs, le premier tir cadré catalan survient à la 46e minute. Un temps forts stérile.

En face, les Merengue se remobilisent. En combinaison avec Modric, Benzema se montre dangereux. Ter Stegen se déploie pour sauver les meubles. Toujours, 1-0, en faveur du Real Madrid.

Le match s’emballe dans les arrêts de jeu. Aux aguets, Lucas Vasquez alourdit le score, 2-0, malmenant la défense catalane.

À noter le réveil tardif des Catalans qui parviendront à réduire le score, 2-1, par Aguero.

Le club madrilène reste l’unique leader en attendant le résultat de la Real Sociedad en déplacement dans la soirée sur la pelouse de l’Atlético Madrid.

Dié BA

24 octobre 2021