LE RECTEUR LIMOGE LE DIRECTEUR DU PATRIMOINE

news-details
UNIVERSITÉ DE THIÈS

C’est le vendredi 4 octobre que la décision lui a été notifiée. « J’ai reçu l’acte de mon licenciement sans une demande d’explication », déclare au téléphone Aboubacry Sokomo, Directeur du patrimoine de l’université de Thiès. Qui explique que le Recteur a passé sous silence la décision de la commission des textes et lois de l’Université.

La goutte de trop : la demande de la tenue d’une cérémonie de distribution de kits scolaires initiée par le mouvement « And suxaali Sénégal » de l’ingénieur géomètre Habib Niang. En effet, le Directeur du patrimoine de l’université sollicité par le mouvement s’en est ouvert au recteur, Ramatoulaye Diagne Mbengue. Cette dernière de lui a signifié que l’auditorium n’est pas en mesure d’accueillir la cérémonie pour cause de travaux. Une réponse que n’a pas accepté Sokomo. N’appréciant pas son attitude, le Recteur aurait remonté « les bretelles » avant de mettre fin à sa fonction de Directeur du patrimoine de l’université de Thiès.

Pour Aboubackry Sokomo Ramatoulaye Diagne Mbengue n’en est pas à son premier acte. « C’est l’autocratie à l’université de Thiès car le recteur prend des décisions unilatérales sans concertation. Elle a renvoyé Mourtalla Ka, Directeur de l’Ufr/santé de Thiès qui est la deuxième faculté de médecine du Sénégal. Elle a, également, démis le vice-recteur Saliou Gaye sans motif et personne n’en parle », dit-il.

« J’avais une dotation de 400 litres de carburant, elle a diminué à 300, 200 puis à zéro litre, fulmine Sokomo. Autant d’actes à mon encontre alors que je dois être traité avec dignité comme les autres car je suis agent de l’université. J’ai obtenu une note de 19 sur 20, le secrétaire général a signé cette évaluation. Elle en tant que recteur a contresigné la note », explique Sokomo.

Selon des sources, la passation de service entre Sokomo et son remplaçant est prévue, ce jeudi 10 octobre. Mais avant, le syndicat du personnel donne un point de presse sur cette affaire ce lundi 7 octobre. Nos tentatives pour joindre le Recteur de Thiès, sont restées vaines. Affaire à suivre

Vous pouvez réagir à cet article