image

LE SAEMS ET LE CUSEMS REPARTENT EN GRÈVE

image

Les syndicats de l’enseignement fustigent la posture du gouvernement qui serait dans les dispositions de ne pas respecter les engagements financiers. Dans le communiqué annonçant leur 11e plan d’action conjoint, le Saems et le Cusems annoncent une grève et le boycott des examens. Entre ce mercredi 25 et mardi 31, ce sera entre débrayages et grèves totales pour se faire entendre. Les deux syndicats membres du G7 prévoient « un boycott de toutes les évaluations : évaluations harmonisées, devoirs, compositions du second semestre, activités d’éducation physique et sportive, activités de cellules pédagogiques et tous les examens ». Le texte parle d’ailleurs de la mise en place d’un « large front » avec les syndicats du secteur de la santé pour l’organisation d’une marche nationale pour exiger le respect des accords.

À Thiès déjà, les membres du Syndicat autonome des enseignants du moyen et secondaire du Sénégal (Saems) et du Cadre unitaire des syndicats du moyen et secondaire du Sénégal (Cusems), ont décrété 48 heures de grève d’avertissement, à l’issue une Assemblée générale tenue au Lycée Malick SY, mardi matin. Mamadou Ndiaye, le porte-parole du jour de l’entente Saems / Cusems Thiès, justifie leur position par le fait que « le gouvernement n’ait pas respecté les accords signés » au mois de février dernier, après de longues perturbations, tout en prenant l’opinion à témoin sur les conséquences pouvant en découler.

« Nous n’allons pas attendre le virement des salaires pour réagir, a-t-il prévenu, au micro des journalistes. Il était retenu que la somme que nous devions percevoir, c’est juste après l’impôt. Hier, dans l’après-midi, les premiers bulletins de la solde nous ont fait savoir que non. Le protocole d’accords, c’est l’achèvement d’une longue négociation. Depuis que nous l’avons signé, au niveau des lycées et collèges du Sénégal, nous avions commencé à dérouler les cours et à faire les évaluations. Beaucoup de collègues étaient en train de faire des cours de rattrapage. Nous étions dans une bonne posture pour terminer comme il faut le programme », a-t-il pesté.

Dié BA

25 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article