LE SAES DÉFEND TÉLIKO

news-details
JUSTICE

Le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) prend fait et cause pour le magistrat Souleymane Téliko. Le président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), en maille avec la justice, a été auditionné par l’Inspection générale de l’administration judiciaire « sous l’œil d’une volonté manifeste de la chancellerie de museler les acteurs judiciaires ».

Les responsables du Saes dénoncent la procédure judiciaire enclenchée à son encontre suite à son commentaire sur le procès Khalifa Sall, au cours d’une émission, et apportent sans réserve leur soutien au magistrat et à l’UMS pour le combat qu’ils mènent au nom de l’indépendance de la justice sénégalaise.

Dans les colonnes de ’’L’As’’, les enseignants du supérieur invitent ainsi toutes les personnes éprises de justice à rester mobilisées aux côtés des magistrats pour faire barrage aux velléités de musellement de la justice.

Vous pouvez réagir à cet article