LES PERFORMANCES DU SECTEUR AGRICOLE

news-details
ORIENTATION BUDGÉTAIRE

En 2020, ce sont des productions records qui ont été notées dans le domaine de l’agriculture malgré la crise sanitaire. Elles ont permis de couvrir 85% des besoins en céréales. D’ailleurs, d’après le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, ce sont ces productions records qui ont permis au Sénégal de réussir sa résilience économique face à la pandémie de Covid-19 qui a fini d’affecter toutes les économies du monde. « En effet, de 480 759 tonnes de riz paddy en 2012, la production est passée à 1 349 723 tonnes à fin 2020. La production de fruits et légumes a atteint 1 624 456 tonnes en 2020 tandis que la production arachidière a été multipliée par 2,7. Il en est de même pour les productions animales (lait, viande, aquaculture) qui ont connu une augmentation satisfaisante », a-t-il déclaré.

Abdoulaye Daouda Diallo qui était face aux députés, ce 30 juin, pour le traditionnel débat d’Orientation Budgétaire, étape essentielle de la procédure budgétaire, a également salué les performances notées dans le secteur minier. « Au niveau des mines, la production de phosphate, qui a été doublée entre 2012 et 2020, place le Sénégal parmi les 10 premiers producteurs au monde ; la production d’or est désormais de 12,37 tonnes en 2020 avec l’entrée en production des mines de Mako et de Massawa.

Toutefois, la croissance du PIB a atteint 1,5% en 2020 contre 4,4% en 2019, après une prévision de 6,8%. « Les services du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration et du transport ont été les plus durement affectés par la pandémie, et notamment l’emploi et les revenus dans le secteur informel en milieu urbain », a rappelé le ministre aux Elus.

Vous pouvez réagir à cet article