LE SECTEUR PRIVÉ NATIONAL EN QUÊTE DE BONNES AFFAIRES

news-details
Expo Universelle

Le secteur privé national est bien représenté à l’Expo Dubaï 2020. En dehors des représentants du patronat, plusieurs chefs d’entreprises ont fait le déplacement. « Pour donner une image, c’est comme si toutes les opportunités du monde s’étaient retrouvées au même moment et au même endroit. C’est un concentré de ce que c’est que la mondialisation en termes d’opportunités. Ici, c’est le supermarché des bonnes choses », explique Mor Talla Kane, Directeur exécutif de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes). Il espère que le secteur privé national profitera de cette occasion pour nouer des relations avec tous ceux qui font l’économie du monde d’aujourd’hui et de demain. Il s’agit donc, dit M. Kane, de saisir le sens de l’histoire économique et les orientations futures, après la tourmente qu’a constitué la Covid-19. Dans cette grande bataille des idées, des volontés et des perspectives, le privé local peut compter sur l’appui de l’État.

Le Président Macky Sall a appelé de ses vœux au renforcement des relations d’affaires entre secteurs privés sénégalais et émirati (voir ailleurs) pour les hisser au même niveau que celles institutionnelles. Par exemple, sur le plan logistique, le Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec), dont le Directeur général, Mamadou Ndione, et le président du Conseil d’administration, Mamadou Guèye, ont fait le déplacement à Dubaï, espère profiter de cette exposition pour trouver des partenaires afin de financer des projets structurants et ainsi contribuer à l’ambition de faire du Sénégal un hub intégré sous-régional.

Vous pouvez réagir à cet article