LE SÉNÉGAL ENREGISTRE UN NOUVEAU CAS ET SE BARRICADE ENFIN

news-details
CORONAVIRUS ET TRANSPORTS AÉRIENS

La courbe continue sa hausse. Aujourd’hui encore, comme hier et avant hier, le Sénégal a enregistré un nouveau cas confirmé de patient diagnostiqué positif au Covid 19. De 24 cas hier, le pays est désormais passé à 25 malades du coronavirus ce lundi, 16 mars 2020.

Faisant la situation du jour, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr a signalé qu’un prélèvement est revenu positif de l’Institut Pasteur de Dakar, sur un nombre de neuf tests virologiques effectués. Il s’agit d’un ressortissant français âgé de 67 ans, arrivé à Dakar, le 7 mars 2020, en provenance de la France par vol Iberia. La cellule d’alerte a été saisie le 15 mars 2020, et les équipes ont procédé aux prélèvements, et au confinement du patient.

FERMETURE DES FRONTIÈRES AÉRIENNES POUR LES PAYS FORTEMENT TOUCHÉS

Le ministre du tourisme et des transports aériens, Alioune Sarr qui était à côté de son homologue en charge de la Santé, a pris ensuite le relais pour annoncer une batterie de mesures, relatives à la fermeture de ses aéroports pour tous les vols en provenance et à destination de pays à risques. « Les experts du ministère de la santé, pour éviter que l’épicentre du Coronavirus ne se déplace en Afrique, ont décidé, de concert avec ceux du ministère du Tourisme, d’arrêter les flux directs et indirects avec les zones à risque », dira Alioune Sarr avant de citer les pays ainsi concernés. Il s’agit pour le moment de « la France, la Belgique, l’Italie, l’Espagne et le Portugal en Europe ». Pour l’Afrique, la Tunisie, l’Algérie et le Maroc sont concernés par cette mesure qui commence mercredi à 23h59, sauf pour le Maroc, destination pour laquelle elle est déjà en vigueur.

A ce jour, au Sénégal, on compte 27 cas ont été déclarés positifs dont 2 déclarés guéris. Le ministère de la Santé, qui effectue la prise en charge des patients hospitalisés aux niveaux de l’hôpital Fann, et de Touba, recommande aux citoyens de rester calme, et de respecter « scrupuleusement » les mesures édictées par le gouvernement.

Vous pouvez réagir à cet article