LE SÉNÉGAL PERD CHAQUE ANNÉE 40 000 HECTARES DE FORÊT ET DE SAVANE

news-details
ENVIRONNEMENT

Enseignant chercheur à l’Institut des Sciences de l’Environnement, Hassane Goudiaby a, dans un entretien accordé à « Enquête », a révélé « chaque année, nous perdons 40 000 hectares de forêt et de savane au Sénégal, suite au défrichement. Ce qui veut dire que nous sommes dans un contexte où l’homme joue un rôle très important dans la dégradation des écosystèmes, dans la diminution du nombre d’espèces et dans la diminution du nombre d’individus au niveau de chaque espèce ». Selon lui, l’homme est le principal responsable des pertes de la biodiversité au travers de plusieurs actions.

Vous pouvez réagir à cet article