image

LE SÉNÉGAL PERD DEUX PLACES MAIS DIRIGE LE CHAPEAU 3

image

Le dernier classement FIFA avant le tirage au sort de composition des groupes de la Coupe du monde a été publié ce jeudi, 31 mars 2022, ce qui fixe définitivement les différents chapeaux. Dans le pot 1, on retrouve, outre le Qatar, pays organisateur, le Brésil qui repasse en tête du Classement FIFA, la Belgique, la France, l’Argentine, l’Angleterre, l’Espagne et le Portugal. Ce premier chapeau est composé de 5 sélections européennes, deux sud-américaines et une asiatique, et regroupe donc le Qatar et 7 des huit premières équipes du classement FIFA (l’Italie 6e, n’étant pas qualifiée au Mondial).

Dans le pot 2, on aura également d’autres sélections majeures : le Mexique, les Pays-Bas, le Danemark, l’Allemagne, l’Uruguay, la Suisse, les États-Unis et la Croatie, finaliste de la dernière édition de la Coupe du monde en Russie (2018). Ce chapeau est constitué de 5 équipes de la zone UEFA, 2 de la zone CONCACAF (Amérique du Nord et du Centre) et une de la CONMEBOL (Amérique du sud).

Malgré sa légère chute de deux places, causée par sa défaite à l’aller face à l’Égypte, le Sénégal, numéro un en Afrique depuis plus de trois ans (record), dirige les sélections du pot 3, où l’on retrouvera deux autres équipes de la CAF, le Maroc et la Tunisie, mais également trois de l’Asie, l’Iran, le Japon et la Corée du Sud et enfin deux équipes UEFA, la Serbie et la Pologne. Cette composition garantit le fait qu’en phase de groupe du mondial, le Sénégal ne croisera aucun de ses adversaires de l’édition 2018 : on retrouve dans le même chapeau le Japon et La Pologne de Robert Lewandowski que les Lions avaient battu d’entrée en 2018, en Russie, avant de lâcher la main, tandis que la Colombie sera absente au Qatar. En effet, les équipes d’un même pot ne pourront pas s’affronter en phase de groupe.

Enfin, dans le dernier chapeau, dont la composition n’est pas encore complète, on retrouve les autres représentants de l’Afrique que sont le Cameroun et le Ghana. S’y trouvent également l’Arabie saoudite, l’Équateur et le Canada qui retrouve la scène mondiale après plus de trois décennies d’absence. Le chapeau sera complété par les vainqueurs des deux matchs de barrages intercontinentaux et du vainqueur du dernier match de barrage de la zone UEFA, la mieux servie avec 13 équipes qualifiées à la grande messe du football mondial, prévue du 18 novembre au 21 décembre 2022, au Qatar.

A noter que le Brésil, par la grâce de ses larges victoires récentes, retrouve la tête du classement FIFA, cinq ans après l’avoir quittée. Leader depuis trois ans et demi-finaliste du Mondial 2018, la Belgique chute d’une place après avoir concédé le nul à la République d’Irlande.

Autre détail : en dehors des 13 équipes européennes, les sélections d’une même confédération ne peuvent pas se retrouver dans le même groupe.

De notre envoyé spécial, Babacar NDAW FAYE

1er avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article