« LE SÉNÉGAL POURRAIT NE PAS SUPPORTER LES CONSÉQUENCES DE LA PANDÉMIE »

news-details
LR DU TEMPS

Le monde subit de plein de fouet la pandémie de la Covid-19. L’Afrique n’est pas à l’abri. De l’avis de Papa Diallo, Directeur de l’Institut Supérieur des Finances, il sera difficile pour le continent noir de faire face à cette crise sanitaire qui aura forcément des répercussions néfastes sur le plan économique. « Nous sommes arrivés à la limite des modèles économiques. La mondialisation va de pair avec la fragilisation des systèmes économiques. Ils sont tellement faibles qu’ils n’arrivent plus à supporter certaines crises qui ne sont plus conventionnelles », a signalé M. Diallo à l’émission Lr du Temps, sur Iradio (90.3) ce dimanche 17 mai 2020. Toutefois, le Directeur de l’ISF estime que cette crise pourrait être une aubaine pour l’Afrique. « C’est une chance pour l’Afrique de réfléchir à son propre modèle de développement économique. La Covid-19 a fini par mettre à nu certains secteurs comme la santé », a-t-il signalé.


Le Sénégal n’est prêt à faire face

Avec son économie extravertie, le Sénégal va subir les contrecoups de la crise. C’est l’analyse de l’Economiste, Moussa Dembélé, qui relève une économie mondiale en baisse. « Les autorités avaient tablé sur un taux croissance de 6% en 2020. Cela m’étonnerait même que l’on atteigne 3%. Je pense que le Sénégal, comme la plupart des pays africains, risque de se retrouver dans la récession. Parce que, nous sommes trop dépendants de l’extérieur. L’exemple de la Force Covid-19 est là. Les 60% des 1000 milliards que le Sénégal compte mobiliser pour faire face à la crise proviennent de l’extérieur. Cette dépendance fait que le Sénégal n’était pas préparé à la crise et il ne pourrait pas supporter ses conséquences », relève Moussa Dembélé.

Vous pouvez réagir à cet article