LE SÉNÉGAL SE PROJETTE SUR LA ZONE DE LIBRE ÉCHANGE AFRICAINE

news-details
DIAMNIADIO

Tout est fin prêt pour le démarrage des activités du marché d’intérêt national et de la gare des gros porteurs de Diamniadio. Les présidents sénégalais et turc, Macky Sall et Recep Tayyip Erdogan, vont procéder à l’inauguration le 4 décembre prochain, selon les précisions du ministre du Commerce, Alioune Sarr.

A une dizaine de jours de l’échéance, le ministre du Commerce, accompagné des techniciens de son ministère et de l’Ambassadeur de la Turquie au Sénégal et de membres du secteur privé, a effectué une dernière visite avant réception des infrastructures. D’un coût global de 55 milliards supporté à hauteur de 85% par Eximbank Turquie et 15% par l’Etat du Sénégal, ces infrastructures ont été réalisées par Dm, une entreprise turque.

Il s’agit, affirme Alioune Sarr, repris par Le Soleil, « d’un centre d’éclatement pour toute la production agricole du Sénégal, de la zone des Niayes et de l’intérieur du pays. A partir de ce marché, on pourra non seulement approvisionner tout le Sénégal mais également aller à l’assaut du marché sous-régional africain. Cela veut dire que le Sénégal se projette, dès à présent, sur cette zone de libre échange africaine (ZLECA). »

Vous pouvez réagir à cet article