"LE SÉNÉGAL, UN PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DES USA", SELON UN OFFICIER DE L’ARMÉE AMÉRICAINE

news-details
LUTTE CONTRE LE TERRORISME

Le Sénégal reste un partenaire privilégié des États-Unis dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. C’est ce qu’a fait savoir Major Andrew Caulk, Officier de l’Armée américaine. Interrogé par Emedia.sn, Major Caulk, qui est également le porte-parole de la mission américaine des Opérations en Afrique de l’Ouest, renseigne que les États-Unis mènent des missions périodiques dans la région ouest-africaine pour combattre le fléau.

« Notre objectif premier est la lutte contre le terrorisme en Afrique. Dans ce sens, le Sénégal est un soutien et un partenaire privilégié. Mais par rapport à cet objectif de sécurité, le Niger est notre premier partenaire. Et cela depuis plusieurs années. Nos équipes militaires collaborent également avec le Mali et le Burkina Faso pour soutenir ces pays dans la lutte contre le djihadisme », a-t-il expliqué.

D’après l’officier américain, le djihadisme est devenu une problématique internationale. La zone du Sahel n’est pas la seule concernée. Mais dans la région, les États-Unis comptent sur le Sénégal. « Nous voyons le Sénégal comme un pays capable d’être un symbole de sécurité et de stabilité pour les autres. C’est pourquoi, notre partenariat avec le Sénégal, est basé sur l’établissement de relations solides permettant d’apporter un climat de stabilité et d’apaisement au niveau de la sous-région. Nous ne voyons pas les menaces sécuritaires comme sahéliennes, mais des menaces qui concernent toute l’Afrique de l’Ouest ».

Major Andrew Caulk est à Dakar dans le cadre d’une mission militaire dénommée ; ’’Flintlock’’. C’est un exercice militaire international, regroupant pas moins de 30 pays, et que le Sénégal va abriter au mois de février 2022. « Notre mission est d’offrir des trainings aux bases militaires de nos pays partenaires afin qu’ils soient mieux préparés et mieux outillés », a-t-il signalé.

Vous pouvez réagir à cet article