image

LE SOIR DES ROIS

image

Mohamed Salah et Sadio Mané seront l’attraction de cette finale de la Can au Cameroun, demain. Un duo qui continue de faire les beaux jours de Liverpool. Mais parfois un duel jusque sur le terrain et sur les palmarès…

Complices en club, Liverpool, Mohamed Salah et Sadio Mané seront adversaires pour la conquête du titre continental, ce dimanche. La planète foot vibrera au rythme de cette dualité. Parmi les meilleurs joueurs au monde, ils se disputent régulièrement le titre du ballon d’or africain ces trois dernières années (Salah en 2017 et 2018, Sadio Mané en 2019). Pour cette présente édition de la Can, Sadio Mané a porté la sélection sénégalaise au sommet : 3 buts et 2 passes décisives, unique buteur des Lions lors de la phase de groupe, premier buteur en huitièmes de finale face au Cap-Vert après qu’il a pris un violent coup à la tête, puis auteur d’une passe décisive en quart de finale face à la Guinée équatoriale, il a également été omniprésent en demi-finale, avec un but, une passe décisive et une activité incessante sur le front de l’attaque. Un parcours brillant, au service du collectif, qui fait de lui un candidat au titre de meilleur joueur du tournoi. Un sacre collectif lui permettrait également de prendre une avance pour le trophée de meilleur joueur africain de l’année, et de marquer des points dans la course au Ballon d’Or.

Son coéquipier, adversaire d’un soir, est lui aussi déterminant dans le parcours de sa sélection. Déçu du pauvre parcours des Pharaons lors de la Can 2019 disputée à domicile et pour laquelle l’Egypte a été éliminée en huitièmes de finale, Mohamed Salah a, cette fois-ci, pris les choses en main pour les faire en grand. Malgré une efficacité offensive qui laisse à désirer, l’équipe n’ayant marqué que quatre buts en six matchs, Salah a été au four et au moulin, avec deux buts et une passe décisive, s’impliquant ainsi sur trois quarts des buts de l’Egypte. Mieux, c’est avec une solidité impressionnante que les Pharaons ont passé les obstacles Côte d’Ivoire, Maroc et Cameroun. Après avoir décroché le trophée de meilleur joueur africain en terre sénégalaise, au pays de son rival Sadio Mané, l’Egyptien cherchera à prendre à nouveau l’ascendant sur lui.

Mieux, c’est avec une solidité impressionnante que les Pharaons ont passé les obstacles Côte d’Ivoire, Maroc et Cameroun. Après avoir décroché le trophée de meilleur joueur africain en terre sénégalaise, au pays de son rival Sadio Mané, l’Egyptien cherchera à prendre à nouveau l’ascendant sur lui.

En confrontations directes, les deux joueurs se sont affrontés à deux reprises, en 2014, lors des qualifications pour la Can 2015. Le Sénégal avait gagné à l’aller (2-0) comme au retour (1-0). Mais, à l’époque, les deux joueurs n’étaient pas encore les monstres froids qu’ils sont devenus aujourd’hui. Après la finale de la Can, les deux attaquants des Reds, sans doute meilleurs footballeurs africains du moment, se retrouveront pour de nouvelles explications, lors des barrages prévus en mars prochain, comptant pour le dernier tour qualificatif au Mondial 2022. En attendant, il y a une étoile à cueillir en terre camerounaise.

De nos envoyés spéciaux à Yaoundé

6 février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article