LE SOLDAT FRANÇAIS, MIKE TEIHO CONDAMNÉ MAIS LIBRE

news-details
AFFAIRE OUMAR WATT

Condamnation à 2 ans dont 18 mois de probation et 10 millions de dommages et intérêts

Mike Teiho libre mais...

La sentence est tombée. Le juge de la deuxième chambre correctionnelle de Dakar a donné son verdict dans l’affaire Omar Watt. Le juge Maguette Diop à condamné à 2 ans de prison dont 18 mois de probation et 10 millions de francs CFA à payer à Omar Watt à titre de dommages et intérêts. Ce, après qu’il l’a reconnu coupable de coups et blessures volontaires ayant entrainé une incapacité temporaire de travail (IIT) de 60 jours. Ayant fait 7 mois de détention provisoire, Mike Téiho recouvre la liberté mais les 18 mois de probation sont comme une sorte d’épée de Damoclès qui plane sur sa tête.

En effet, la probation est applicable aux condamnations à l’emprisonnement prononcées par le juge correctionnelle pour une durée de 3 ans au plus. C’est-à-dire, on impose au prévenu un certain nombre de conduite à tenir. Dans ce cas d’espèce, Mike Teiho est interdit de fréquenter les débits de boissons et les environs du domicile de Omar Watt pendant 18 mois. S’il a une conduite satisfaisante durant ce temps, la peine ne lui sera pas appliquée.

En effet, lors du procès, le militaire français avait reconnu les faits pour lesquels il était attrait à la barre du tribunal correctionnel de Dakar. « Je l’ai donné un seul coup sur la joue et il est tombé. Je n’avais visé aucune partie de son corps, le coup était venu instantanément. J’étais ivre », avait expliqué le prévenu. Une version battue en brèche par Omar Watt. La partie civile avait réclamé 1 milliard de francs CFA à titre de dommages et intérêts.

Dans son réquisitoire, le parquet avait requis 2 ans dont 7 mois ferme. Alors que la défense avait plaidé l’application bienveillante de la loi.

Vous pouvez réagir à cet article