image

LE SORT RÉSERVÉ AU TAXIMAN

image

Un chauffeur de taxi a été déféré au parquet par le commissariat du Point E, après une altercation avec un lieutenant de la gendarmerie. Regrettant son insolence, il a évoqué le stress pour justifier son comportement.

Désormais, le chauffeur de taxi Y. Diouf réfléchira par deux fois, avant de s’en prendre à un homme de tenue. Pour son insolence, il a été déféré au parquet pour refus d’obtempérer et outrage à agent. En réalité, il a eu une altercation avec un lieutenant de la gendarmerie en pleine circulation.

Le jour des faits, raconte le gendarme, il était à bord d’un taxi, pour se rendre à la caserne, pour un rendez-vous médical. Mais arrivée à hauteur d’une station-service, sise au Point E, il dit avoir constaté un embouteillage monstre. Et puisqu’il était en tenue, il était descendu du véhicule pour réguler la circulation.

Voulant libérer une voie afin de rendre la circulation fluide, il a respectueusement salué un chauffeur de taxi, avant de lui demander de reculer. En réalité, ce dernier qui n’était pas carrément sur la voie avait contourné par la station-service pour rejoindre l’intersection. Seulement, lorsque le gendarme a demandé au chauffeur de taxi de reculer, ce dernier a catégoriquement refusé de s’exécuter. Pis, il lui a répondu avec une insolence inouïe, en refusant par ailleurs de bouger. Les nerfs ont commencé à s’échauffer et un attroupement s’est vite formé autour du lieutenant de la gendarmerie et du chauffeur de taxi, qui avait également refusé de lui donner les papiers du véhicule.

Finalement, c’est avec l’aide de bonnes volontés que le récalcitrant a été conduit sous bonne escorte au commissariat du Point E. Sur place, le mis en cause, qui savait que les carottes étaient cuites pour lui, a voulu se soustraire à la loi en justifiant son comportement par le stress. Ce qui ne l’a pas empêché d’être déféré au parquet pour outrage à agent et refus d’obtempérer.

Ndeye Anna NDIAYE

6 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article