image

LE SOUTIEN DES DIRIGEANTS AFRICAINS

image

Pour prévenir une crise alimentaire « imminente » en Afrique, les gouvernements africains et les institutions internationales de développement ont exprimé, hier, leur soutien à la facilité africaine de production alimentaire d’urgence avec 1,5 milliard de dollars, soit plus de 611 milliards de FCFA, lancé par le groupe de la Banque africaine de développement (Bad). Cette initiative a déjà été approuvée par le conseil d’administration depuis le 20 Mai.

Au cours d’une réunion en visioconférence, organisée par la Commission de l’Union africaine, les ministres et les partenaires au développement ont salué cette initiative. « Il n’y a aucune raison de vouloir faire les choses comme d’habitude en cette période de crise exceptionnelle », a déclaré Macky Sall, également président en exercice de l’Union africaine.

La facilité africaine de production alimentaire d’urgence permettra de stimuler les productions nationales de céréales essentielles, affectées par la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Lors de la réunion, les ministres africains chargés des Finances et de l’agriculture et les représentants des pays membres non africains de la Bad, ont passé en revue la facilité de la Banque africaine de développement et discuté des besoins de leurs pays.

Le président de la Bad, Dr Akinwumi Adesina, a, quant à lui, déclaré que la Banque était prête à faire face à la crise alimentaire « imminente ». Il a souligné que la satisfaction des besoins alimentaires d’urgence du continent devait reposer sur une productivité agricole accrue plutôt que sur une dépendance à l’aide.

Fodé B. CAMARA

30 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article