LE SYNDICAT DES AGENTS DES IMPOTS ET DOMAINES EXIGE LA LIBÉRATION DE BIRAME SOULEYE DIOP

news-details
SOUTIEN

L’administrateur du parti Pastef / les Patriotes, Birame Soulèye Diop fait partie des victimes collatérales de l’affaire Ousmane Sonko/Adji Sarr qui défraie la chronique.

Inculpé pour menaces de mort et appel à l’insurrection, il a été placé sous mandat de dépôt. Une arrestation dénoncée par ses camarades du Syndicat Autonome des Agents des Impôts et Domaines (SAID).

L’organisation syndicale, à travers un communiqué de presse, dénonce avec vigueur ce qu’elle considère comme un « kidnapping d’un valeureux haut cadre de l’administration fiscale contre qui aucune charge notoirement connue ».

Prenant fait pour Birame Soulèye Diop, le SAID renseigne que ce dernier, durant ses 15 ans années de services, n’a jamais été pris en défaut notamment au regard de ses obligations professionnelles. Mieux, ajoute le syndicat, son engagement politique n’a jamais déteint sur son attitude « respectueuse » à l’égard de ses supérieurs hiérarchiques et vis-à-vis des agents placés sous son autorité.

Ainsi, le bureau du SAID dénonce « cette attitude inqualifiable des autorités visant à déshonorer un grand commis de l’Etat détenu arbitrairement pour l’exercice de son droit constitutionnel et inaliénable de s’engager librement en politique dans le camp de son choix ». De ce fait, le SAID exige sa libération immédiate afin qu’il puisse regagner son travail et sa famille dès lors qu’il continue toujours de jouir de la présomption d’innocence.

Le SAISD en appelle à l’engagement de tous pour une mobilisation à la hauteur des menaces et se réserve le droit d’engager toute action syndicale qu’il juge nécessaire pour la restauration des droits et libertés de leur camarade.

Vous pouvez réagir à cet article