image

LE TON EST DONNÉ POUR LE 2ÈME JOUR

image

« On est d’accord sur la méthode de calcul, mais le positionnement des postes pose problème ». Ce sont les propos tenus par le président du groupe parlementaire de Yewwi Askan Wi (YAW, opposition), Birame Soulèye Diop, à l’ouverture des débats, ce mardi, à 12 heures passées, par le successeur de Niasse, Dr Amadou Mame Diop. Le député-maire de Thiès Nord proteste ainsi contre la répartition des postes des huit vice-présidents.
Si en face, la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yakaar (BBY) a déjà remis sa liste formée par Abdoulaye Diouf Sarr, 1er vice-président, Aïssatou Sow Diawara, 2e, Dr Malick Diop, 3e, et Yetta Sow, 4e, Wallu a plébiscité le député Mamadou Lamine Diallo.
Du côté de Yewwi, on revendique les 3e, 5e et 8e places.
Soulevant une autre « préoccupation », le collaborateur du leader de Pastef / Les Patriotes, a récusé la présence des gendarmes, lors du vote pour élire le président de l’Assemblée nationale. À noter l’absence de Barthélémy Dias au démarrage des travaux de l’assemblée nationale, ce mardi 13 septembre.

Dié BA

13 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article