image

LE VENT DU DÉGEL COMMENCE-T-IL À SOUFFLER ?

image

La grève entamée par les syndicalistes de la santé pourrait avoir un dénouement heureux. Un dégel est envisagé avec la signature, ce lundi, 25 avril 2022, d’un protocole d’accord comprenant 17 points de revendications.
Cet accord, paraphé entre le ministre de la Santé et de l’Action et l’Alliance des syndicats de la santé (ASAS) était attendu par cette dernière depuis longtemps.

C’est pourquoi Mballo Dia Thiam et ses camarades sont tout heureux de constater cette avancée dans leurs négociations avec l’État. « Nous commençons par dire toute la joie que l’on a eu à signer ce protocole d’accord, tant attendu, depuis le 21 mai 2021. Durant 11 mois, on attendait ce jour. Cela est arrivé, tous les points que vous avez pu constater concernant la carrière des catégories socioprofessionnelles. Nous pensons qu’avec ce protocole les carrières de nos camarades vont évoluer positivement », a déclaré le président de l’ASAS And Gueusseum.

Cette signature de protocole s’est tenue dans un contexte particulier, au regard des récents événements à l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga qui ont suscité des perturbations dans le secteur. C’est pourquoi, Abdoulaye Diouf Sarr n’a pas manqué à appeler les syndicalistes au calme. « Je voudrais profiter de l’occasion pour lancer un appel au calme, à la sérénité et inviter tous les travailleurs de la Santé et de l’Action sociale à poursuivre le travail, à continuer à demeurer aux côtés des malades, qui ne doivent en aucune manière souffrir de cette situation », a-t-il indiqué.

Mais pour Mballo Dia Thiam, il ne s’agit pas d’annuler leur plan d’action à la va-vite. D’ailleurs, il reste un 2e point qui est d’engager des négociations sur le système de rémunération. « Nous souhaitons qu’elle soit programmée avant le 4 mai, parce que, c’est une instance qui avait décliné ce plan d’action pour une grève le 20, 21, 22 avril, un sit-in le 27 et une autre grève de 72h le 4,5, 6 mai et une évaluation le 7 mai. C’est cette instance qui est habilitée à échanger sur la question et à définir la conduite à tenir. On ne serait pas ici dans cette salle et dire ce que demain sera fait par rapport à cela. La prochaine grève, c’est le 4, 5 mai. D’ici là, il se pourrait qu’il y ait des évolutions », a déclaré Mballo Dia Thiam.

Babacar FALL

25 avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article