image

LE WYDAD TOMBE À DOMICILE MALGRÉ UNE INCROYABLE MARÉE ROUGE EN TRIBUNES

image

Malgré une ambiance incroyable en tribunes, le Wydad Athletic Club de Casablanca ne sera pas en demi-finale de la Coupe du monde des clubs qui se déroule sur son sol. La faute à une vaillante équipe saoudienne d’Al Hilal, guidée par l’excellent Mouhamed Kanno. Entré en jeu dans les prolongations, l’attaquant sénégalais Bouly Junior Sambou n’a pu empêcher la défaite des siens, face à l’équipe du Malien Moussa Marega et du Nigeria Odion Ighalo.

RABAT - Tout avait pourtant si bien démarré pour le club local, poussé par une marée humaine tout en rouge. Très tôt, les supporters marocains ont pris d’assauts les travées du stade Moulaye Abdallah de Rabat pour pousser le club de Casablanca à la victoire. Qui ouvrait la voie à la demi-finale face au club brésilien du Flamengo et s’offrir une chance de finale de prestige contre le Real Madrid (Espagne) ou de derby face au Al Ahly d’Egypte. Hélas ! Malgré le gros déploiement des supporters avec des ultras qui ont littéralement mis le feu aux tribunes avec des tifos et des chants avant et pendant toute la rencontre.

Cela aura permis de mettre d’entrée une grosse pression dans le but saoudien. Une pression qui ne porte ses fruits qu’en deuxième mi-temps, à la 52e minute quand Ayoul El Amloud ouvre le score en faveur du Wydad.

Mais à ce moment que les locaux commencent à déjouer. En cherchant à gérer leur avantage très précaire plutôt qu’à , ils ont fini par se laisser acculer par Al Hilal qui met toutes ses forces dans la bataille. Et c’est à la dernière minute du temps réglementaire que les efforts des visiteurs sont récompensés, avec un penalty accordé par l’arbitre Ivan Cisneros pour une faute de main, légère mais existante. Malgré les complaintes des joueurs et la clameur du public, l’arbitre salvadorien reste ferme et expulse même Yahya Jabrane, capitaine et maître à jouer du Wydad, pour deux cartons jaunes coup sur coup, l’une pour contestation, l’autre pour un début de grabuge initié contre les adversaires.

25 minutes pour Bouly Junior Sambou

Mohamed Kanno, milieu international saoudien qui avait brillé lors du Mondial au Qatar, ne se fait pas prier pour transformer l’offrande d’un sang-froid déconcertant. Ironie du sort, lui-même sera expulsé pendant la prolongation tandis que le Sénégalais Bouly Junior Sambou, ancien attaquant du Jaraaf, faisait son entrée. Le score ne changera pas, c’est la série de tirs au but qui départagera les deux équipes. Elle sera fatale au Wydad AC (4-6), qui ne goûtera donc pas aux délices d’un duel contre le Real Madrid, que le vainqueur du jour attend en demi-finale.

Babacar Ndaw FAYE, envoyé spécial au Maroc

5 février 2023


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article