image

LEICESTER RECADRE NAMPALYS MENDY

image

Si le milieu de terrain du Paris Saint-Germain (PSG) bénéficie d’une vague de soutiens, avec des plans d’actions lancés au Sénégal, ses coéquipiers en sélection nationale sont inquiétés surtout en Angleterre. Après Cheikhou Khouyaté menacé par son club, Crystal Palace, Nampalys Mendy (Leicester), tout comme Ismaïla Sarr (Watford), a dû supprimer son message. "De tout cœur avec toi". C’est par ce message publié mercredi en story Instagram, que Nampalys Mendy a affiché son soutien à Idrissa Gana Gueye, qui a refusé de jouer, contre Montpellier, pour ne pas porter le maillot au flocage aux couleurs arc-en-ciel, symbole de soutien à la communauté homosexuelle.

Selon un communiqué, le joueur a été en contact avec son club, soucieux de ne pas être associé à la polémique autour du joueur du PSG. "Le club a discuté avec Papy (Mendy) et de la potentielle interprétation de son message, qui a depuis été supprimé. Il n’avait pas l’intention d’offenser ou de suggérer qu’il partage une opinion en opposition à l’engagement de longue date du club en faveur de l’égalité et de l’inclusion, a écrit Leicester dans un communiqué. Le Leicester City Football Club se tient aux côtés de la communauté LGBTQ+ et est fier du travail entrepris ces dernières années pour créer un environnement sûr et inclusif ».

Rappeler que Cheikhou Kouyaté a écrit que son complice en sélection était un « champion au grand cœur, un champion dans (s)on comportement, champion dans sa générosité » et qu’il est et « restera un champion à (ses) yeux ». Son entraîneur, Patrick Vieira, a dû intervenir pour tempérer.

19 mai 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article