image

LES 46 SOLDATS IVOIRIENS LOURDEMENT CONDAMNÉS

image

La Cour d’Assises spéciale de Bamako a condamné, hier, les 46 soldats ivoiriens arrêtés à Bamako depuis juillet 2022 à 20 ans de réclusion criminelle et deux millions d’amende. Les trois dames, libérées il y a quelques mois, ont été condamnées par contumace à la peine de mort. Des peines très lourdes donc qui pourraient faire réagir Abidjan.

Mais il semblerait que Bamako ne voulait pas faire perdre la face à ses magistrats et attendait que l’affaire soit jugée pour procéder à la libération des accusés. C’est en tout cas le sens de l’accord signé la semaine dernière entre les deux pays. Ils sont condamnés pour « association de malfaiteurs, attentat et complot contre le gouvernement, atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat, détention, port et transport d’armes et de munitions de guerre ou de défense intentionnellement en relation avec une entreprise individuelle et collective ayant pour but de troubler gravement ».

31 décembre 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article