LES ACTEURS DU TOURISME DANS L’ANGOISSE APRÈS LA FAILLITE DE THOMAS COOK

news-details
GAMBIE

Représentant entre 15 à 20% du PIB, le secteur touristique est un levier essentiel de l’économie gambienne. Ainsi, avec la faillite de l’entreprise touristique Thomas Cook, la plus importante compagnie aérienne desservant la capitale gambienne, transportant plus de la moitié des arrivées de touristes, ce sont des milliers d’emplois qui risquent d’en subir les dégâts collatéraux. Selon les acteurs, ce sont près de 35% des travailleurs du secteur qui risquent de perdre leurs emplois. Du côté du Ministère du Tourisme, l’on tente de rassurer en martelant qu’une alternative sera trouvée pour atténuer les dégâts.

BANJUL - Pour les acteurs du tourisme en Gambie, cette mauvaise nouvelle ne pouvait arriver au pire des moments, en ce sens qu’elle intervient à la veille de l’ouverture de la saison touristique. La faillite annoncée de la plus importante compagnie d’aviation civile britannique, Thomas Cook, fait déjà des dégâts à des milliers de kilomètres de la Grande Bretagne. Actuellement, plus de cent cinquante mille passagers sont bloqués dans diverses destinations à travers le monde. Thomas Cook est également la plus grande agence de voyages touristiques en Gambie, fournissant jusqu’à 40% des clients aux hôtels.

L’année dernière, la compagnie avait intensifié ses opérations dans le pays avec sept vols hebdomadaires au départ du Royaume-Uni avec environ deux cent trente-cinq passagers par vol. Chez les acteurs du tourisme, c’est la stupéfaction, l’angoisse et l’incertitude à moins d’un mois de l’ouverture de la saison touristique.

A en croire Bunama Njie, président de la Gambia Hotel Association (GHA) ce sont trente-cinq pour cent des travailleurs du secteur qui perdraient leur emploi à la suite de l’annulation de toutes les réservations de la compagnie.
Avant d’ajouter que les dégâts vont au-delà. Ce sont plusieurs secteurs qui risquent d’en pâtir, notamment les hôtels, les restaurants, mais aussi les banques, l’artisanat etc.

L’État tempère

Tout en reconnaissant les conséquences fâcheuses de la faillite de la compagnie, le Ministère du Tourisme tient à rassurer que "la situation est entièrement sous contrôle et qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer, une alternative sera trouvée."

Thomas Cook Group est une entreprise britannique du secteur touristique, originellement créée vers le milieu du XIXᵉ siècle en Angleterre. Elle s’est déclarée en faillite le 23 septembre 2019. La société compte environ 2 600 agences de voyages, 33 voyagistes, une présence à travers 15 pays dans le monde et 89 avions.

Vous pouvez réagir à cet article