image

LES AMBITIONS DE LA COALITION BUNT BI

image

En perspective des prochaines élections législatives du 31 juillet 2022, la coalition « Bunt Bi » a fait face à la presse. Ce, après avoir collecté ses fiches de parrainages et déposé sa caution. Face à la presse, le mandataire national de ladite coalition a décliné ses ambitions. « Nous avons décidé, au niveau de la coalition, de ne pas privilégier une politique qui met en avant toujours une personnalité, une individualité. Pour réussir un Sénégal entreprenant et solidaire, il nous faut une équipe, un programme pour transformer notre nation axé sur 5 piliers entreprenants et solidaires », a déclaré Dr El Hadj Ibrahima Mbow. Avant de poursuivre : « la politique, c’est de la réflexion, c’est un partage d’idées, de savoir, d’expérience. En effet, une série de propositions de loi notamment sur le plan économique, la refondation de l’Administration, entre autres, seront faites ». Car, indique Bruno d’Erneville pour sa part, un des responsables de la coalition Bunt Bi, celle-ci se veut une « opposition responsable et citoyenne ».

Les membres de la coalition Bunt Bi souhaitent partager leurs idées avec tous et ils comptent ouvrir leurs portes à toutes les forces vives de la Nation. Ce, dit-il, pour que le président qui sera élu 2024 puisse être issu de leur coalition
Réagissant, par ailleurs, au tirage au sort effectué, ce jeudi, sur l’ordre de passage pour le dépôt des listes de candidatures en vue des élections législatives du 31 juillet prochain, les responsables de ladite coalition s’estiment « désavantagés » parce qu’étant placés à la 25e et dernière position. « Le tirage au sort pour le dépôt de listes de candidatures a été fait aujourd’hui. Ce que nous voulons, c’est sortir premier pour le dépôt de parrainage. Parce que si aujourd’hui, on examine les listes de la coalition Bby avec toute la razzia qu’elle a faite pour la collecte de parrainages, ça peut nous créer des difficultés », a-t-il aussi soutenu.

Pour lui, ils sont les premiers à déposer leur caution au niveau de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc). « C’est un paradoxe et ça pourrait nous léser. Mais nous espérons être parmi les premiers. Notre détermination est restée intacte », a-t-il déclaré. Et de poursuivre : « Nous avons espoir par rapport à notre positionnement qui est central. Nous sommes la première force citoyenne dont le seul objectif est de rendre aux citoyens sénégalais ce qui leur appartient et de hisser le Sénégal au concert des États les mieux développés du continent. C’est pourquoi nous avons proposé le meilleur programme aux Sénégalais ».

Cheikh Moussa SARR

7 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article