LES ASSURANCES DE MARIAMA SARR, 166 MILLIARDS DÉCAISSÉS EN 3 ANS

news-details
ACCORDS AVEC LES SYNDICATS D’ENSEIGNANTS

Mise au banc des accusés, la ministre de la Fonction publique, Mariama Sarr, se disculpe, à coups de chiffres. Elle a déclaré que les rappels payés aux enseignants se chiffrent à 166 milliards F CFA, en trois ans. Un montant déboursé dans le cadre de l’application du protocole d’accords signé entre l’État et les syndicats, dont 57 milliards en 2018, 52 milliards en 2019 et 57 milliards en 2020.

Face à la presse hier, à Kaolack, la tutelle a évoqué un dépassement de deux à sept milliards chaque fois, arguant que l’enveloppe annuelle prévue était fixée à juste 50 milliards F CFA.

Par ailleurs, au titre de l’année 2020, 16 158 actes concernant 25 893 agents ont été publiés, a-t-elle révélé, soulignant que "la production d’actes a évolué de 169,86% et, en termes de périmètre d’agents dont la situation administrative a évolué de 139,77%."

Une "performance" rendue possible, a-t-elle soutenu, grâce aux mesures d’accompagnement du télétravail mis en œuvre à la Direction générale de la Fonction publique.

Au titre de l’année 2021, de janvier au 26 février, plus de 11 000 actes électroniques signés sont en cours de traitement avant leur publication sur le site du ministère.

"Pour les demandes de reclassement, en fin septembre, tous les dossiers ont été traités et mis en circulation. Et pour les demandes de validation des années de volontariat ou de vacation et de contractualisation, 10 663 projets d’actes d’avancement de grade, d’échelon, d’engagement, de nomination et de titularisation pris sous format électronique sont en instance d’enregistrement".

Vous pouvez réagir à cet article