LES ASSURANCES DE ME AUGUSTIN SENGHOR

news-details
Guinée Equatoriale/Sénégal

Le 3ème vice-président de la Fédération sénégalaise de football, Abdoulaye Sow, a été dépêché depuis 10 jours à Bata, en Guinée Equatoriale dans le cadre des préparatifs de la prochaine sortie des Lions comptant pour la 5ème et avant-dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Cameroun-2019. « Nous avons l’expérience de ce pays. Il est parfois difficile. C’est pourquoi nous avons dépêché très tôt le vice-président Abdoulaye Sow », motive Me Augustin Senghor, président de la FSF, interrogé par Stades.

Il ajoute : « Il y a le représentant du ministère qui l’y a rejoint il y a 3 jours. C’est pour vous dire qu’on prend tout au sérieux ce déplacement. Nous aurons une première partie de la délégation qui va rejoindre les joueurs en France, ce lundi, 12 novembre pour que tous soient acheminés à Malabo. Et de Malabo, ils vont rejoindre Bata pour le match. »

Aussi, souligne Me Senghor, la Fédération entend accompagner l’Etat sur le regroupement et les primes pris en charge par le gouvernement. Il s’agit des « frais logistiques liés au transport notamment avec l’avion qui ramènera l’équipe après le match. »

« Quand on jouera samedi, indique Me Augustin Senghor, il faudra essayer de rappliquer rapidement sur Malabo pour prendre le vol Air France, le soir. Mais pour tout cela, nous devrons certainement mettre la main à la poche pour louer un avion qui nous amènera sur Malabo dès après le match. Les négociations suivent leurs cours. C’est pour cela que nous avons mis quelqu’un là-bas depuis 15 jours. On ne néglige plus aucun détail. On a compris que pour faire des performances, il faut qu’il y ait des joueurs compétitifs, un staff technique, administratif et des dirigeants compétitifs (pour) prendre en compte tous les paramètres qui entourent un match de football. C’est ce que nous sommes en train de faire ».

Vous pouvez réagir à cet article